.mohamed bouzid
 
“Dans ce qu’il a un jour rêvé ou vu, chacun de nous se retrouve en Bouzid. Les évidences élémentaires se révoltent et éclatent en ces clartés que sa vision commande, Il nous entraîne alors au fond des choses et nous investit dans sa création. S’il restaure en passant un printemps qui s’égare, ce n’est point pour le décorer mais pour le comprendre et pour l’éterniser. Il conseille aux jardins comme il conseille aux blés. Chroniqueur des couleurs et du mouvement, il donne du génie aux paysages et du talent à nos regards : La terre rouge ouverte aux incendies de gloire, la gravité pudique d’un olivier-prophète, le village enchâssé dans sa méditation, la gamine aux jasmins qui cueille des étoiles, le cheval solennel sur les chemins de l’au-delà, la moisson qui répare au ciel une injustice, ou l’oiseau qui paraphe le livre d’or d’un soir d’été…
 
A l’affût des lumières qui décident du réel et coulent avec la vie dans sa fulgurante possession du monde et la somptueuse simplicité de son écriture, Mohamed Bouzid, magicien de légende et témoin scrupuleux, est maître des crépuscules et des aurores. Par la vertu de sa tendresse et de sa lucidité, il définit l’insaisissable.”
 
Malek HADDAD - 1972